Envoyé !

S'inscrire à la Newsletter :

La sophrologie et méditation

 

Nous ne sommes pas tous égaux face au stress, chacun agit à travers les filtres subjectifs de son histoire personnelle (ses conditionnements depuis sa petite enfance: sa culture, son éducation, ses valeurs, ses expériences). Certains d’entre nous ont développé une faculté de résilience au stress qui leur permet de traverser les épreuves en pleines capacités, en toutes circonstances, et de se projeter positivement dans l’avenir. D’autres ont plus de mal à rebondir.

En effet, il est des périodes de notre vie où nos stratégies habituelles pour faire face au stress deviennent . Happés par nos obligations et nos responsabilités, nous nous enfermons dans nos bavardages intérieurs et autres projections douteuses. Dirigés par nos propres exigences et les limites que nous nous imposons, nous ne sommes plus en capacité d’agir objectivement... Eloignés de nous-mêmes nous nous déconnectons de nos ressentis et ignorons nos besoins. Nos comportements changent ; nous ne savons plus communiquer ; nos relations se dégradent, nous doutons de nos capacités ; la confiance en soi s’étiole, l’estime de soi en pâtit… Pétris de doutes, nos ressources internes s’épuisent, le sommeil est perturbé, l’esprit se trouble davantage ; notre corps réagit... Jusqu’à, pour certains, la dépression ou le burn-out.

 

Force est de constater que ce n’est pas le stress en lui-même qui est la source de notre mal-être, mais la façon dont nous y faisons face. Dans ce sens, la Sophrologie et la "Pleine Conscience", se complètent pour nous aider à changer notre manière d’être en relation avec notre propre expérience, avec une meilleure écoute de nos besoins, et plus de conscience dans l’action.

 

5. La Sophrologie

Crée en 1960 par le Neuropsychiatre Alfonso Caycedo, qui s’est inspiré de traditions orientales (méditation, yoga, zen) et de pratiques occidentales (relaxation, hypnose, psychologie...), la Sophrologie est une méthode pragmatique adaptée à la société et à la culture occidentale, une  forme d’éducation de la conscience, dans l’action positive. Ses particularités : le caractère vivantiel de sa méthode qui nous place au cœur de notre expérience, et son approche holistique de la personne, qui nous aide à nous renforcer positivement dans toutes nos structures ; physiques, mentales et psychiques (capacités, ressources, valeurs).

 

6. La Mindfulness ou Méditation de Pleine Conscience

Née dix ans plus tard, la «Pleine conscience» (conscience vigilante ou attention juste) est une thérapie (MBSR) qui vise la  réduction du stress et la disparition des états d’angoisse.  Issue de sagesses orientales (la méditation et la psychologie bouddhiste en particulier) et de savoirs occidentaux (la tradition humaniste notamment), la "Pleine Conscience" est une sorte  d’entraînement de l’esprit qui développe une qualité de présence à soi où nous devenons l’observateurs de nous-mêmes, sans filtre, désengagés de notre tendance habituelle à juger, et avec le recul nécessaire pour une vision plus objective de la réalité. Son enseignement nous amène à comprendre comment nous sommes impliqués dans la genèse de ce qui semble nous arriver.

 

Ces deux méthodes proposent un travail de développement de la conscience; en renforçant la  conscience de soi, pour être en lien direct avec nos ressentis; en développant l’écoute de soi, pour être en capacité de réguler nos états intérieurs; et en cultivant la présence à soi, pour sortir du "mode automatique" et prendre  conscience de nos schémas mentaux qui nous éloignent de la réalité objective en nous enfermant dans des scénarios souvent répétitifs et inadaptés.

 

Ce travail sur la conscience permet de changer la perception que nous avons de nous-mêmes et des autres, et  de nous ouvrir à d’autres perspectives, avec une nouvelle attitude, non plus autocentrée, mais ouverte, tout en étant à l’écoute de ses propres besoins.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion